Maisons de retraite : trouver un établissement à Toulouse

Monte Escalier : comment choisir le bon siège ?
juillet 11, 2019
Comment calculer le montant de votre future retraite
Comment calculer le montant de votre future retraite ?
août 15, 2019
Maisons de retraite

Êtes-vous à la recherche d’une maison de retraite pouvant accueillir comme il se doit vos parents âgés ? Sachez qu’il y a quelques paramètres à prendre en compte avant de vous choisir tel ou tel prestataire. La suite de cet article contient la liste des points importants à vérifier avant de prendre une décision.

L’état général de la personne âgée

Avant toutes choses, vous devez déterminer le degré de dépendance du senior ainsi que son état de santé. Vous pourrez ainsi choisir la structure médicalisée la plus adaptée. À rappeler que vous avez le choix entre des EHPAD ou  Établissements pour Personnes Âgées Dépendantes, des UCC ou Unités Cognito-Comportementales et des USLD ou Unités de Soins Longue Durée. La première option convient parfaitement si le niveau de dépendance du senior est très élevé, car elle est très médicalisée. La deuxième, quant à elle, est la solution la plus appropriée si l’ainé est valide, mais atteint d’une démence, en l’occurrence l’Alzheimer. En ce qui concerne la dernière, elle est généralement implantée dans les hôpitaux. Elle représente une solution idéale si la personne âgée a besoin d’un important soin médical.

Le budget à disposition

Le budget à votre disposition influe également sur le choix de la maison de retraite. Le coût de l’hébergement dans cette dernière varie selon divers critères, y compris la région. Il peut s’élever à environ 1400 euros par mois en province contre 3000 euros ou plus en Île-de-France. Si vous ne voulez donc pas vous ruiner, prenez le temps de faire des recherches afin de trouver l’offre qui allie rentabilité et qualité de service. Pour information, l’autorité compétente propose actuellement la prise en charge d’une partie des dépenses grâce aux différentes aides financières qu’elle propose : l’allocation personnalisée d’autonomie, l’aide aux personnes âgées du département, l’assurance maladie, la caisse d’allocations familiales… Ces dispositifs sont bien sûr soumis à certaines conditions. Vous devez vérifier votre éligibilité à ces programmes avant de vous décider sur la maison de retraite à contacter.

L’emplacement de l’établissement

Pour ne pas se sentir seule, une personne âgée placée dans un ehpad doit recevoir des visites de temps en temps. C’est pourquoi il est recommandé d’opter pour un établissement à proximité de votre domicile. Vous aurez ainsi l’occasion de vous rendre fréquemment sur les lieux pour aider le senior à mieux s’adapter à son nouveau mode de vie. À ce propos, vous devez vous assurer que l’endroit en question est parfaitement adapté aux besoins de vos parents. Pour ce faire, procéder à une visite des lieux avant de signer le contrat avec le responsable de la maison de retraite. Profitez de l’occasion pour vérifier l’expertise de l’équipe qui prendra en charge vos proches, les mesures de sécurité prises pour éviter les accidents, la propreté des lieux, la qualité des nourritures, les diverses activités proposées sur place… Si possible, accompagnez-vous du futur patient pendant la visite et demandez-lui son ressenti. Cela aide généralement à choisir une excellente maison de retraite.

À signaler que quelques précautions doivent être prises pour faciliter l’aménagement du senior dans les EHPAD Toulouse. Dans la pratique, il faut signer un contrat de séjour avec l’établissement dans le mois qui suit l’admission de la personne âgée. Surtout, n’omettez pas de régler les détails à propos de l’ancienne maison du patient si celui-ci vivait seul auparavant. À coup sûr, celui-ci se sentira à l’aise si vous prenez soin d’aménager ses petits mobiliers dans sa nouvelle chambre. N’oubliez pas de le rassurer sur le fait que vous allez lui rendre visite de temps en temps. Cela l’aidera à mieux s’intégrer et à s’adapter à sa nouvelle vie.