Comment préserver la santé des personnes âgées vivant seules ?

Signer un contrat d’organisation obsèques de son vivant : les points à vérifier
mars 7, 2019
Monte Escalier : comment choisir le bon siège ?
juillet 11, 2019
Téléassistance pour personnes âgées

La téléassistance est un moyen de « garder un œil » sur vos proches en âge mure ou en situation d’handicapé qui veulent garder leur indépendance en vivant seul. Pour cela, des dispositifs ont été mis en place de manière à alerter  le centre pour que des mesures soient prises rapidement.

Le principe général du concept

  La téléassistance, c’est quoi ?

Depuis quelques années, avec l’évolution de la technologie, les ingénieurs ont su trouvé comment faire pour assister les personnes âgées ou handicapées qui désirent vivre seuls mais qui ont besoin d’attention particulière. La téléassistance est une manière d’indiquer une présence virtuelle en cas de malaises, de problème de santé ou juste pour une envie de discuter ou de demander conseils. A l’autre bout, des professionnels assurent leur présence, l’efficacité des matériels utilisés et les services donnés pour que cet échange puisse se dérouler correctement 7 j/ 7 et 24 h/ 24. Pour approfondir le sujet,  vous pouvez aller voir sur www.teleassistance-senior.fr

  Le fonctionnement

Pour profiter de cette offre, il faut commencer par adhérer à un centre de téléassistance. Les conditions remplies, ce dernier vous donnera les matériels utiles comme le bracelet ou collier muni d’un bip alarme pour personne âgée. Raccordé à un boîtier fixe récepteur et transmetteur branché à la ligne téléphonique, ces matériels transmettront la demande aussitôt qu’ils seront enclenchés par celui ou celle qui les porte. Le message sera transmis immédiatement au centre qui par la suite tentera de dialoguer  avec le concerné pour connaître la raison du bip. Ceci grâce au haut parleur intégré dans ce même boitier. Le premier concept de cette offre était de veiller sur la santé de ces séniors mais il est fort possible que le bip soit enclenché pour d’autres besoins.

Les matériels proposés

  Un collier

Parmi les matériels proposés pour assurer cette assistance en permanence, il y a le collier. Muni d’un pendentif bipper, il peut être porté sans difficulté et sans gêne, aussi bien au lit que sous la douche. Il est étanche et résistant, parfait pour supporter différents chocs. Les professionnels assurent la qualité de ces matériels car normalement, ils doivent être certifiés. Les risques de panne doivent être infimes car des tests sont faits régulièrement.

  Un bracelet

Avec le même mode de fonctionnement, la même étanchéité et endurance,  il y aussi le bracelet alarme pour personne âgée. Cet appareil a été conçu de manière à faciliter l’enclenchement et que le geste ne soit pas trop difficile à exécuter. L’émetteur quant à lui, peut capter le signal sur 150 m aux alentours. Ainsi, que votre proche soit dans le jardin, dans le garage ou sur la terrasse, la connection ne sera pas interrompue.

  Dispositif en cas de chute

Il existe des dispositifs qui détectent automatiquement des chutes brutales c’est-à-dire qu’ ils seront utiles quand la personne n’a pas besoin ou ne peut pas appuyer sur le déclencheur. L’appel est alors enclenché automatiquement.

  Autres possibilités

Les professionnels concourent à produire des matériels utiles mais aussi faciles à utiliser comme des bracelets à déclenchement par effleurement ou par souffle pour les handicapés, les déclencheurs à tirette à installer près de la douche…

Les conditions générales

  La proximité des proches

Pour pouvoir bénéficier des nombreux offres des centres de téléalarme, des exigeances sont imposées. La proximité des proches par rapport au foyer assisté figure parmi les plus importantes. En général, les déclenchements se font en situation d’alerte, donc il faut une intervention rapide. Cela ne peut se faire si les aides demandées sont à milles lieux. Il faut donc tout au plus un trajet de 20 minutes : c’est un critère d’éligibilité car le plus grand engagement dans ce combat c’est d’être présent lorsque quelqu’un appel au secours !

  La disposition

Les centres s’engagent de leur côté à fournir des appareils de qualité, qui fonctionnent correctement, et qui sont  fréquemment révisés pour que le dialogue se fasse comme il se doit. La téléassistance pour personnes âgées s’engage également à répondre aux diverses questions que les clients posent ou de résoudre les problèmes qui sont à leur portée. Bref, le défi à relever est de faire en sorte que malgré leur envie d’autonomie, ces personnes vulnérables ne se sentent pas seuls.

Des aides octroyées

Par défiscalisation ou par subvention, il existe différents types d’aides qui peuvent être octroyés selon le statut du bénéficiaire. En effet, la téléassistance est qualifiée de service utile aux personnes âgées ; c’est pourquoi elle figure parmi les actes finançables ou remboursables. Parmi elles, il y a :

 APA ou Allocation Personnalisée autonomie qui est calculée  selon l’âge et le degré de dépendance de la personne.

 PCH  ou Prestation de Compensation du Handicap qui une aide dédiée pour financer les frais liés au handicap

 Le crédit d’impôt lié aux services à la personne où le demandeur peut bénéficier d’une déduction d’impôt, ou d’un crédit s’il n’est pas imposable.

Enfin, il y a également les mutuelles, les caisses de retraite et les aides collectives qui dépendent de la situation et de l’habitation du concerné.